ConfigMac - Pour tout savoir sur le monde des mac : logiciel mac, macbook, macbook pro, macmini...

Le Micro-processeur : le cerveau de l'ordinateur

Le processeur (ou micro-processeur, ou encore CPU : Central Processing Unit, c'est à dire Unité centrale de traitement) constitue le coeur de l'ordinateur. Le processeur s'occupe de l'exécution d'opérations logiques contenues dans un logiciel (traitement de texte, jeux, applications diverse...), qui est un programme informatique donnant des instructions au processeur. La performance de ce dernier est donc importante pour la performance globale de l'ordinateur

Vous recherchez un ordinateur Mac à très bon prix ? Jetez réguliérement un oeil sur les occasions Mac.

Dans le monde Mac, jusqu'en début 2006, les processeurs équipants nos machines étaient des modéles PowerPC G4 (32 bits, il est équipé notamment les ordinateur portables Ibook et Powerbook) et G5 (64 bits, ils équipaient les ordinateur sde bureau Imac et PowerMac). Ils étaient fabriqués par IBM.

D'une architecture différente des processeurs de PC (Intel et AMD), il était impossible de lancer par exemple Windows sur un ordinateur Macintosh.
Depuis, Apple a décidé d'abandonner les processeurs PowerPC au profit de processeurs de chez Intel. Ces derniers permettant de lancer Mac OS X et/ou Windows XP et Windows Vista.

En effet il est possible d'utiliser windows sur un Mac avec les processeurs Intel :

- via le logiciel BootCamp (gratuit) : au démarrage, l'utilisateur peut démarrer sous Mac OS X ou sous Windows

- ou via un logiciel de virtualisation (payant) : qui permet de lancer Windows dans une fenêtre de Mac Os X, on peut ainsi utiliser Windows comme un simple logiciel de plus dans l'environnement Mac. C'est très pratique quand on ne peut pas se passer d'un logiciel ne tournant que sous Windows.
Revenons donc à nos moutons, les processeurs Intel équipants les nouveaux Mac.

Plusieurs modéles de processeur Intel sont proposés sur les ordinateurs Apple actuels:

Intel CoreDuo (32 bits) Intel CoreDuo il s'agit des premiers processeurs Intel ayant équipés les Mac (début 2006). Bien plus performant qu'un processeur G4 ou G5. Ils sont à double coeur : cela signifie qu'il y a en fait 2 processeurs, d'où un gain de performance notable ! Toutefois les CoreDuo chauffent beaucoup, surtout sur les premières versions des Mac Intel. Intel Core2Duo (64 bits)Intel Core2Duo il s'agit des nouveaux processeurs haut de gamme de chez Intel équipant les Mac actuels depuis fin 2006. Largement plus performant que les CoreDuo, leur architecture est différente, de plus ils consomment moins d'énergie et dissipent moins de chaleur. Le bus du processeur est cadencé à 667 MHz. bicoeur Xeon Woodcrest (64 bits)Intel Xeon Processeur Intel à très hautes performances, plus performants que les Core2Duo, ils sont réservés aux machines professionnels ou aux stations de travail : les Mac Pro à quadri-coeurs. Le bus du processeur (FSB) est cadencé à 1333 MHz.
Il existe également des processeurs Quadricoeurs pour les Mac Pro qui en embarque deux, soit un total de 8 coeurs. Il s'agit des Intel Xeon Clovertown, dotés de 8 Mo de cache L2 (et 4 Mo partagés par paire de coeurs), et d'un bus cadencé à 1.33 Ghz.

A titre d'information, un petit tour d'horizon des anciens processeurs PowerPC :

- G5 (64 bits) : fabriqué par IBM (et Apple), premier modéle en 2002, avec une fréquence de fonctionnement jusqu'à 1,8 GHz, puis 2 Ghz en 2003 et 2.5 GHz sur le dernier modéle dual-core (intégrant deux processeurs donc) en 2005.

- G4 (32 bits) : premier modéle fabriqué par Motorola (et Apple), fréquence de 0,350 GHz à 1,7 GHz. Le G4 équipé encore en 2005 le PowerBook, l'Ibook et le Mac Mini. Sa consommation était assez faible, mais les performances étaient dérisoires à côté d'un Core2Duo d'Intel... Le processeur G4 se trouve encore sur le marché d'occasion (Mac) et il est largement suffisant pour surfer, envoyer des e-mails, ou encore faire de la bureautique... avec un très prix très bas à la clef par rapport à une machine récente !

- G3 (32 bits) : premier modéle en 1997 avec une fréquence de fonctionnement de 0,233 ou 0,266 Ghz. Le G3 a été utilisé jusqu'en automne 2003 avec un modéle tournant à 0,9 Ghz sur un portable Ibook.

Les caractéristiques d'un processeur

La fréquence en Ghz (Giga Hertz) : c'est la cadence de son horloge interne, c'est à dire le nombre d'instructions qu'il exécute en une seconde. Un Giga signifiant milliard, 2 GHz signifie qu'il peut exécuter 2 milliards d'instructions en une seconde.

La mémoire cache : c'est une sorte de mémoire tampon avec un temps accès beaucoup plus rapide que la mémoire RAM, elle permet de réduire les consultations de la mémoire RAM en y stockant directement des informations destinées au processeur, et donc d'augmenter la rapidité de ce dernier. Il y a souvent plusieurs niveaux de tampon, du doux nom de L1, L2, L3 (L comme Level en anglais) ou N1, N2 (N comme niveau en français) ... Le processeur Core2Duo E6600 posséde par exemple une mémoire cache L2 de 4 Mo.

La vitesse du bus processeur : la vitesse du bus est déterminante dans la performance globale de l'ordinateur, en effet dans le bus processeur transite les signaux de la mémoire vive, des différents périphériques. Il s'agit en fait d'un ensemble de lignes (électriques) alimentant le processeur en données. Il est également appelé FSB (Front Site Bus) ou Bus système.
Le bus processeur est composée de trois sous bus :
- les lignes de donnée (qui contiennent donc les données)
- les lignes de commandes
- et les lignes d'adresse (qui permettent de localiser à quel endroit se trouve les données à lire ou à écrire).

La vitesse du bus est donc primordiale, en effet à quoi bon avoir un processeur cadencé à 5 GHz si les données lui parviennent beaucoup moins rapidement ?

Toutes les marques citées appartiennent à leurs compagnies respectives.
Tous les produits, logos, et images cités dans ces pages sont la propriété de leur marque respective